İnterlude culinaire

Publié le par Jullian

Premier repas d'une longue série au petıt resto "Nazar Börek", a Göreme. Les plats qui nous arrivent sont somptueux et copieux. On reste ébahis. On goûte et laisse échapper un long et doux râle de plaisir. J'ai rarement mangé cuisine aussi fine et délicate. Agneau grillé, bulghur, frites maison, sauce au yaourt, légumes, piment/poivron... Un délice !

Ce qui me permet de digresser sur les habitudes alimentaires en Turquie. İci, le petit déj typique, c'est du pain (de toute façon, ici, le pain, ekmekk, c'est partout, tout le temps et avec tout), avec du miel ou de la confiture, un bout de fromage, des olives noires, de la tomate et du concombre crus, un oeuf dur, et du tchai (thé).
Sinon, la Çorba (se dit tchorba), soupe aux lentilles, c'est un peu comme le pain, c'est a n'importe quelle heure et avec tous les repas. Et c'est bien bon. Du yaourt a boire (sans sucre et assez fort en goût) avec quasi tous les repas aussi.
Après, il y a les kebap. Il y en a 36 sortes, dont certains spécifiques a certaines régions. Le kebap classique est, ça me donne envie de pleurer, quand même moins bon que ceux servis en Allemagne et en Belgique. Par contre il y en a des terribles, qui garde le nom de kebap mais qui ne ressemble en rien a ce qu'on connaît. Comme le tokat kebap (je salive sur le clavier rien qu'en l'écrivant) que j'ai goûté a Amasya, avec des brochettes et côtes d'agneau, des gros morceaux dégoulinant d'aubergines grillées, des galettes genre pitas, des fines tranches de pommes de terres, et des poivrons verts en forme de piment. Le tout cuit au feu de bois, c'est a damner !
A part ça il y a des pizzas turques (pide), tres longues et fines, ou les arabes (lahmacun), forme normale mais a rouler. Cuites au feu de bois bien sur. Et des tas de patisseries, loukoums, baklavas... Des aubergines a toutes les sauces, des köfte, des tas de plats en sauce inconnus au bataillon, un riz fameux et des litres et des litres de thé.
Aaaaaaaaarrrgghhh ! Je me régale.

Publié dans TURQUIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article